STOP À LA POLLUTION PLASTIQUE


Madame la Députée / Sénatrice, Monsieur le Député / Sénateur,

Associations engagées sur les enjeux climatiques, sociaux et économiques, nous sommes aujourd’hui assemblées en coalition afin d’attirer votre attention au sujet de la pollution plastique, dans le cadre de l’examen à l’Assemblée nationale du Projet de loi Climat et Résilience. 

La production et l’incinération du plastique représentent, chaque année, environ 400 millions de tonnes de gaz à effet de serre rejetées dans l’atmosphère. En France, les déchets ménagers représentent plus de 5 millions de tonnes par an, l’impact étant alors majeur sur les émissions de gaz à effet de serre. Outre l’impact majeur sur l'environnement, cela représente également un enjeu central pour la santé publique : les gaz à effet de serre rejetés dans l’atmosphère dégradent considérablement la qualité de l’air. 

La loi pour l’économie circulaire prévoit la fin de mise sur le marché des emballages plastiques à usage unique à l’horizon 2040. Au regard de l’urgence climatique à laquelle nous faisons face, cette échéance est bien trop lointaine. Il est impératif que le Gouvernement accompagne les producteurs et les distributeurs afin qu’ils puissent progressivement faire évoluer leurs offres en faveur de la suppression des plastiques à usages uniques. D’autant plus que les Français ont des attentes fortes :  88% des Français veulent que le plastique à usage unique soit interdit et 90% sont favorables au retour de la bouteille en verre consignée *. Un ajustement du système de production et une mise à disposition de cycles plus vertueux de recyclage et de réutilisation est donc essentielle : la coordination entre tous ces acteurs ne peut se faire que par arbitrage politique, qui permettra de prendre en compte développement économique, préoccupations environnementales et besoin des consommateurs. 

L’examen actuel/ à venir du Projet de loi Climat et Résilience est l’occasion de rehausser l’ambition sur les sujets liés à la pollution plastique : mise en place de la consigne pour réemploi, standardisation des emballages,  obligation de l’implantation du vrac dans tous les magasins et imposition d’un pourcentage aux centrales d’achat… Reprendre ces propositions, qui émanent d’amendements rédigés par des associations engagées sur les enjeux climatiques, sociaux et économiques, vous permettrait d’envoyer un signal fort de votre travail pour la protection de l’environnement, de l’économie locale et de la santé publique. 

Nous vous remercions par avance pour le temps accordé à notre requête, et nous vous prions d’agréer, Madame la Députée / Sénatrice, Monsieur le Député / Sénateur, l’expression de nos salutations distinguées.


* Selon le sondage de l’association Agir pour l’environnement et l’IFOP, Les Français et le plastique, 2019 - https://www.agirpourlenvironnement.org/sites/default/files/communiques_presses/190401%20-%20Sondage%20Plastique.pdf

< Retour aux courriers

J'agis maintenant, je signe pour ce qui compte pour moi

Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires.

Je suis :

BRAVO ET MERCI !


Une voix de plus pour ce courrier ! 
L’engagement de tous fait le changement de demain !

Rejoins le groupe Greenvox sur Facebook pour suivre toutes les actualités du mouvement !

Rejoindre le groupe Facebook

Et aidez-nous à obtenir plus de voix en partageant sur les réseaux sociaux !

"Le Projet de Loi Climat est en train d’être décidé - c’est notre dernière occasion de faire pression sur les politiques de la présidence Macron pour qu’ils répondent enfin à l’urgence économique, sociale et écologique qui nous impacte au quotidien ! 

J’ai donc décidé d’agir en signant une lettre destinée à mon / ma député.e pour qu’il / elle rehausse l’ambition de ce projet de loi  !  Les courriers sont déjà rédigés sur les sujets qui nous touchent le plus, il ne reste qu’à signer - je vous invite donc tou.te.s à avoir un vrai impact en quelque clics"

Tu veux défendre localement ces thématiques et ces courriers ?

Rejoins nous en remplissant ce formulaire !



Oup's ! Nous n'avons pas reçu votre signature, avez-vous rempli tous les champs ?