UNE MEILLEURE COHABITATION AVEC LA NATURE EST POSSIBLE


Madame la candidate / Monsieur le candidat, 

L’heure est à l’action. Face à l’urgence environnementale, sociale et économique, je souhaite vous inviter à prendre des mesures ambitieuses et structurantes pour notre avenir. Nous voulons des décisions concrètes et obligatoires, non des déclarations d’intention. Les solutions aux enjeux de notre siècle existent, elles ne demandent qu'à être généralisées. 

J’aimerais attirer votre attention sur un sujet qui m’importe énormément : la protection de notre biodiversité. 

La nature est essentielle à nos conditions de vie. En plus de nous fournir de quoi boire et manger, elle joue un rôle de régulation dans la lutte contre le dérèglement climatique et d'absorption de nos pollutions. Pourtant, comme nous le montre le jour du dépassement toujours plus proche et la sixième extinction de masse en cours, notre système est basé sur la surexploitation des ressources et des pollutions massives, entraînant notamment l’effondrement du vivant.

En poursuivant cette destruction, nous nous détruisons nous-même. Il est nécessaire d’inverser la tendance et de regénérer massivement la nature pour qu’elle puisse à nouveau jouer son rôle essentiel ! Les solutions existent déjà : 

La maîtrise de l’urbanisation est une priorité. Chaque année 30 000 hectares de nature disparaissent en France. Les députés ont récemment voté l’objectif de zéro artificialisation nette pour 2050 mais c’est insuffisant : il est impératif de fixer cet arrêt à 2030 au maximum. La biodiversité en milieu urbain aussi doit être protégée (en 30 ans, les oiseaux du milieu bâti ont vu leur population diminuer de 30%). Il est nécessaire d’inclure 15% de parcelles végétalisées à chaque rénovation ou nouvelle construction (permettant aussi de rafraîchir l’air localement et de réguler les phénomènes de ruissellement des eaux pluviales). 

La lutte pour la protection de la faune et de la flore est à mener immédiatement ! Il faut adopter une politique de protection des forêts (renforcement de l’ONF, reforestation multi-essences, interdictions de coupes rases) et une politique de protection des océans (développement de mécanismes de protection des récifs coralliens et de nettoyage des ports afin que tous les ports français en soient équipés d’ici 2027). La chasse et la pêche doivent être plus strictement réglementées sur le territoire (surveillance renforcée, interdictions de certaines pratiques, formations impératives) et véritablement interdites dans les « aires protégées ». Ces aires doivent être davantage développées (elles constituent aujourd’hui 23,5% du territoire français terrestre et marin, ce seuil doit passer à 40% d’ici 2030) et une continuité entre elles doit être assurée. Il faut également fixer un objectif de 10% du territoire français en libre évolution d’ici 10 ans, c’est-à-dire sans aucune intervention humaine.

Il faut mettre un terme aux pollutions de l’air, de l’eau et des sols. Pour cela, un crime d’écocide et un délit de mise en danger de l’environnement doivent entrer en vigueur dans les plus brefs délais. Cela passe également par l’instauration d’une comptabilité environnementale prenant en compte la dépendance des entreprises sur l’environnement et taxant les produits qui en sont issus.

L’administration et la justice environnementales doivent être renforcées de manière conséquente. Depuis 10 ans les effectifs des pôles ministériels chargés de l’environnement sont en baisse constante, il faut renverser le processus en augmentant les moyens humains et financiers (cela doit passer par la formation de tous et l’augmentation d’au moins 20% des effectifs d’ici 2030). Le projet de mise en place d’une juridiction spécialisée en droit de l’environnement doit être concrétisé et la création d’un défenseur de l’environnement (similaire au défenseur des droits) est impérative.

Madame la candidate / Monsieur le candidat, envisagez-vous de porter ces mesures dans votre programme ?

J’espère avoir attiré votre attention et vous serais extrêmement reconnaissant/e de me livrer votre position sur ce sujet.
 
Veuillez agréer, Madame / Monsieur, l’expression de mes sentiments distingués.

< Retour aux courriers

J'agis maintenant, je signe pour ce qui compte pour moi

Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires.

Je suis :

BRAVO ET MERCI !


Une voix de plus pour ce courrier ! 
L’engagement de tous fait le changement de demain !

Rejoins le groupe Greenvox sur Facebook pour suivre toutes les actualités du mouvement !

Rejoindre le groupe Facebook

Et aidez-nous à obtenir plus de voix en partageant sur les réseaux sociaux !

"Le Projet de Loi Climat est en train d’être décidé - c’est notre dernière occasion de faire pression sur les politiques de la présidence Macron pour qu’ils répondent enfin à l’urgence économique, sociale et écologique qui nous impacte au quotidien ! 

J’ai donc décidé d’agir en signant une lettre destinée à mon / ma député.e pour qu’il / elle rehausse l’ambition de ce projet de loi  !  Les courriers sont déjà rédigés sur les sujets qui nous touchent le plus, il ne reste qu’à signer - je vous invite donc tou.te.s à avoir un vrai impact en quelque clics"

Tu veux défendre localement ces thématiques et ces courriers ?

Rejoins nous en remplissant ce formulaire !



Oup's ! Nous n'avons pas reçu votre signature, avez-vous rempli tous les champs ?