SE DÉPLACER SANS DÉPLACER LE PROBLÈME


Madame la candidate / Monsieur le candidat, 

L’heure est à l’action. Face à l’urgence environnementale, sociale et économique, je souhaite vous inviter à prendre des mesures ambitieuses et structurantes pour notre avenir. Nous voulons des décisions concrètes et obligatoires, non des déclarations d’intention. Les solutions aux enjeux de notre siècle existent, elles ne demandent qu'à être généralisées. 

J’aimerais attirer votre attention sur un sujet qui m’importe énormément : les transports

Si le transport est responsable de 30% des émissions de CO2 du pays
, il est aussi un formidable levier pour décarboner notre société. Mais c’est aussi un des secteurs dans lequel la transition est la plus lente et la dépendance au pétrole est la plus forte. Nous avons besoin de réglementations fixant des objectifs mesurables et basés sur des outils incontestables tels que l’Analyse du Cycle de Vie ou le Bilan Carbone.  

Le transport est aussi un révélateur des inégalités sociales :
les plus aisés se déplacent massivement par confort, les plus modestes sont tributaires de transports plus anciens pour leurs besoins vitaux. Il est urgent de réagir et d’anticiper la reconversion des secteurs polluants, sans quoi des milliers d’emplois et d'entreprises pourraient être menacés par des changements trop brutaux.  

Pour faire face à ces enjeux, les solutions existent déjà. 

Il est indispensable de tourner la page des véhicules individuels à énergie fossile. Pour prendre de l’avance sur les nouvelles propulsions décarbonées, leur vente doit être interdite à partir de 2030. A court terme, nous proposons un malus pour ceux de plus de 1400 kg qui incitera les constructeurs à alléger leur gamme et freinera l’envol des ventes de SUV.  

Les transports en commun doivent devenir la norme dans les zones urbaines. Un grand plan d’investissements permettra d’augmenter leur capacité et de développer l’intermodalité avec les autres moyens de mobilité active tels que les vélos. Il doivent aussi devenir une option centrale des liaisons rurales : face à une population vieillissante et toujours plus enclavée, les transports en commun sont une solution majeure pour garantir leur mobilité vers des services essentiels, tels que les soins hospitaliers.   

Les lignes ferroviaires régionales et nationales doivent permettre à tous de se déplacer et d’inciter au report modal pour le transport de personnes comme pour les transports de marchandises. Engager un grand plan d’investissements de 3 milliards par an sur le long terme permettra de densifier et de rendre plus attractif notre réseau.  

Pour ralentir l’intensité du fret routier, maritime et de l’aviation, les niches fiscales doivent être supprimées. Une contribution carbone permettra de financer les plans prévus ci-dessus. Pour l’aviation, il est vital que nous limitions les volumes de carburant utilisable annuellement pour les vols intérieurs (de ligne et privés) et qu’une interdiction des vols soit instaurée lorsqu’une alternative suffisante existe (<4h30 et >3 fois par jour). Ces secteurs difficilement décarbonables sont destinés à réduire drastiquement, mais pour la part non réductible, il est urgent d’investir dans la recherche de nouveaux combustibles aux impacts strictement contrôlés (biocarburants sans accaparation des terres, hydrogène 100% énergies renouvelable, etc). Un soutien à leur industrialisation par des crédits d’impôts dès leur utilisation à grande échelle est à prévoir.  

Madame la candidate / Monsieur le candidat, envisagez-vous de porter ces mesures dans votre programme ? 

J’espère avoir attiré votre attention, et vous serais extrêmement reconnaissant/e de me livrer votre position sur ce sujet.  

Veuillez agréer, Madame / Monsieur , l’expression de mes sentiments distingués.

< Retour aux courriers

J'agis maintenant, je signe pour ce qui compte pour moi

Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires.

Je suis :

BRAVO ET MERCI !


Une voix de plus pour ce courrier ! 
L’engagement de tous fait le changement de demain !

Rejoins le groupe Greenvox sur Facebook pour suivre toutes les actualités du mouvement !

Rejoindre le groupe Facebook

Et aidez-nous à obtenir plus de voix en partageant sur les réseaux sociaux !

"Le Projet de Loi Climat est en train d’être décidé - c’est notre dernière occasion de faire pression sur les politiques de la présidence Macron pour qu’ils répondent enfin à l’urgence économique, sociale et écologique qui nous impacte au quotidien ! 

J’ai donc décidé d’agir en signant une lettre destinée à mon / ma député.e pour qu’il / elle rehausse l’ambition de ce projet de loi  !  Les courriers sont déjà rédigés sur les sujets qui nous touchent le plus, il ne reste qu’à signer - je vous invite donc tou.te.s à avoir un vrai impact en quelque clics"

Tu veux défendre localement ces thématiques et ces courriers ?

Rejoins nous en remplissant ce formulaire !



Oup's ! Nous n'avons pas reçu votre signature, avez-vous rempli tous les champs ?