L'INDUSTRIE DU FUTUR EXISTE DÉJÀ

Madame la Députée / Sénatrice, Monsieur le Député / Sénateur,

Associations engagées sur les enjeux climatiques, sociaux et économiques, nous sommes aujourd’hui assemblées en coalition afin d’attirer votre attention sur le sujet de l’industrie dans le cadre de l’examen à l’Assemblée nationale du Projet de loi Climat et Résilience.  

Aujourd’hui, les citoyens sont prêts à changer leur mode de consommation. Cependant, les éco-gestes ne permettent qu’une baisse de 25% des émissions de carbone. Il est donc essentiel que la loi encadre et crée les conditions de l’innovation. L’urgence écologique nécessite un passage à une société décarbonée impliquant de transformer pleinement l’appareil de production ou encore les métiers. Cette transition peut constituer une opportunité pour l’économie et l’emploi, seulement si elle est accompagnée de dispositifs adaptés. Le passage à une industrie plus durable, éthique et juste représente donc un enjeu environnemental, mais également économique et social. 

Pour y répondre, tous nos outils de production doivent être transformés et adaptés aux exigences de la transition écologique : les conditions n’y sont pas favorables aujourd’hui. La loi doit donner un cadre, et l’Etat doit donner un signal fort pour engager ce changement de business model.  Cela nécessite une coordination entre tous les acteurs de la chaîne : producteurs, consommateurs, employés… Cette coordination n’est possible que par un arbitrage politique qui permettra de prendre en compte développement économique, préoccupations environnementales et sociales et besoin des consommateurs. 

L’examen actuel/ à venir du Projet de loi Climat et Résilience est l’occasion de rehausser l’ambition sur les sujets liés à l’industrie : interdire l'utilisation du charbon et du fioul dans les réseaux de chaleur, rendre obligatoire le calcul des émissions liées aux déplacements professionnels, aux achat de biens ou de services, aux investissements, renforcer les clauses environnementales dans les marchés publics, s’assurer que la production d’hydrogène se fasse à partir d’énergie renouvelable, interdire la publicité des produits les plus émetteurs de GES... Reprendre ces propositions, qui émanent d’amendements rédigés par les associations engagées sur les enjeux climatiques, sociaux et économiques, vous permettrait d’envoyer un signal fort de votre travail pour la protection de l’environnement, de l’économie locale et de la santé publique. 

Nous vous remercions par avance pour le temps accordé à notre requête, et nous vous prions d’agréer, Madame la Députée / Sénatrice, Monsieur le Député / Sénateur, l’expression de nos salutations distinguées.



< Retour aux courriers

J'agis maintenant, je signe pour ce qui compte pour moi

Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires.

Je suis :

BRAVO ET MERCI !


Une voix de plus pour ce courrier ! 
L’engagement de tous fait le changement de demain !

Rejoins le groupe Greenvox sur Facebook pour suivre toutes les actualités du mouvement !

Rejoindre le groupe Facebook

Et aidez-nous à obtenir plus de voix en partageant sur les réseaux sociaux !

"Le Projet de Loi Climat est en train d’être décidé - c’est notre dernière occasion de faire pression sur les politiques de la présidence Macron pour qu’ils répondent enfin à l’urgence économique, sociale et écologique qui nous impacte au quotidien ! 

J’ai donc décidé d’agir en signant une lettre destinée à mon / ma député.e pour qu’il / elle rehausse l’ambition de ce projet de loi  !  Les courriers sont déjà rédigés sur les sujets qui nous touchent le plus, il ne reste qu’à signer - je vous invite donc tou.te.s à avoir un vrai impact en quelque clics"

Tu veux défendre localement ces thématiques et ces courriers ?

Rejoins nous en remplissant ce formulaire !



Oup's ! Nous n'avons pas reçu votre signature, avez-vous rempli tous les champs ?